Accueil

Au moment de la Première Guerre Mondiale, des milliers d’hommes et de femmes se retrouvaient au pied du mur… Cette terrible sentence mettait en réserve leurs projets d’avenir, voire les réduisait au néant, tout en faisant grandement vaciller leur destinée.

Jean Michalon, né le 20 septembre 1896 à Chenereilles (43), était l’un d’entre eux. Lui qui aspirait à devenir missionnaire pour parcourir le monde et propager un saint message de paix, s’est progressivement mué en véritable soldat, qui plus est, habile dans l’art de la guerre.

Son enfance passée au plus près d’une nature merveilleuse et d’une société pleine d’entrain ; son éducation reçue au sein d’une famille aimante, marquée par la sensibilité de sa petite sœur Maria ;  la confiance de ses pères spirituels pour développer sa prodigieuse espérance ; autant de patrimoine acquis qui a permis à Jean Michalon de trouver son chemin à travers des aventures aussi extraordinaires que périlleuses.

Comme Ulysse qui après son long voyage a regagné ses terres, Jean Michalon est revenu vivant de la guerre… Toute sa vie, il n’a cessé d’apporter son témoignage pour rendre hommage aux héros de sa génération. Aidé par une épouse extraordinaire, ils ont réussi à transmettre à leurs trois filles, le merveilleux flambeau qui porte haut les couleurs des héros de l’histoire de France…

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close